Les bonnes pratiques pour se faire payer !

 In Actualités, Compta, Fiscalité, Gestion, Les Unes de SmartWiz, Paie

Les bonnes pratiques pour se faire payer !

Quand vient l’heure des relances clients pour le paiement de factures, il faut parfois s’armer de patience…et de bons outils !

J’ai émis des factures : comment les faire payer ?

Les dés sont jetés, les premiers contrats sont signés, et les premières factures émises et envoyées aux clients !
Oui mais… toujours pas de paiement malgré l’échéance de la date de règlement.

On s’assure alors que la facture spécifie un mode de règlement. Par chèque ou virement ?
L’IBAN de la société a été envoyé avec la facture ou, figure sur celle-ci ? Les voyants sont au vert !

Première relance : Ok, on relève ses manches, on envoie un premier mail à J + 1 après la date d’échéance : « Sauf erreur de notre part […] en vous remerciant pour votre aimable règlement. »
Le client devrait alors réagir et envoyer rapidement son dû.
J+ 7 après la première relance : toujours pas de retour ? Hélas, il faut parfois persévérer !
Utilisation de la deuxième arme : le coup de fil (à un ami ou presque) !
On prend une voix enjouée. « Bonjour, vous n’avez certainement pas réceptionné mon mail […] certainement un oubli [….] Merci d’avance. »
Avec une force de persuasion naturelle, cette deuxième étape suffit souvent pour obtenir le paiement.
Et pourtant : mails, appels téléphoniques, relance courrier, fax, et même pigeon voyageur… rien n’y fait.
Il faut alors opter pour la solution offensive : le courrier RAR.

Il comprendra : 
– un rappel chronologique des relances,
– une copie de la facture due,
– un rappel du montant dû,
– un rib pour un règlement par virement et,
– une date limite de règlement.
Un rappel des faits et une nouvelle date d’échéance limiteront les délais de règlement, avant d’engager d’éventuelles poursuites (mise en demeure). Espérant ne pas en arriver là.

[Nota bene : penser à garder une copie de toutes correspondances]Ceci dit, quand cela est possible, il est préférable d’opter pour le paiement par prélèvement.
Le client aura signé au préalable un mandat de prélèvement sepa (document obligatoire et spécifique devant être rempli selon des règles strictes).
La facture comportera alors la ou les date(s) des prélèvements pour que le client assure la provision de son compte bancaire.
Ce moyen de paiement permet à la société d’avoir une meilleure gestion de sa trésorerie et ôte au client la contrainte du processus de paiement (sauf en cas de rejet mais cela est une autre histoire).

Pour tous conseils complémentaires, pensez à nous contacter!

Recent Posts

Leave a Comment

Merci de bien vouloir renseigner les champs suivants.
Un conseiller vous rappellera dans les meilleurs delais.

J’accepte que les informations saisies soient exploitées à des fins de prospection commerciale par SmartWiz. Modalités de désinscription et mentions légales consultables en bas de page.

(*) Champs obligatoires